Categories

Accueil > Politique > Hollande, le président d’une forme de confiance...

8 mai 2012
Mateo Monteiro

Hollande, le président d’une forme de confiance...

par Matéo Monteiro, 15 ans.

Eh oui, ça y est c’est fait ! Nicolas Sarkozy s’est pris une gifle. Une petite gifle de la main gauche qui a fait décoller monsieur le président sortant. Sorti ! Bref, mais qu’en est il de ce nouveau ? On passe du libéral conservateur, au libéral progressiste. On sort de cinq années de sarkozysme qui nous ont tous fait à différents niveaux souffrir, d’une crise (ou des crises suivant les bords) et d’un déficit public de 65 350 000 euros. Le « vote Hollande » c’est quoi alors ? Eh bien, les voix protestataires du Front National, les voix de Front de Gauche, les voix des écologistes et une partie des voix du centre. Bravo François ! Beau travail, beau rassemblement ! Rassemblement qui en réalité n’en est pas un. Beaucoup de ces reports de voix sont issus du « dégager Sarkozy » ou du « dégager la droite UMP ». Monsieur Hollande, ces français vous ont fait confiance et ceux qui se sont abstenus l’ont fait car il faut bien l’avouer, en vous élisant, on va vers l’inconnu. Qu’allez vous faire pendant ces cinq prochaines années ? Quelques flous encore sur votre projet mais le réel besoin des français est celui du redressement et de l’amélioration des conditions de vie qui ont été dégradée au cours de ce dernier quinquennat. Le prochain est donc basé sur la confiance qui vous est donnée par ces français mécontents. Eh oui... Parce que ce qu’il faut savoir c’est que si vous décevez... la gauche sera éclatée et le Front National mandaté ! Alors tout simplement, bonne chance.

Commentaires

Répondre à cet article